01.06.10

GUATEMALA carnets de route

guatemala_sm00_1_

GUATEMALA

.
.
Capitale : Cuidad Guatemala

Superficie : 108 000 km2 soit 1/5 de la France.

Population : 13 300 000 habitants

Langue officielle : Espagnol

Monnaie : Quetzal : Q

Lundi 24 mai 2010

L'entrée dans le pays est rapide, et les autorités agréables.

A la douane, le programme de foot est déjà affiché et le mois prochain, il faudra essayer d'arriver pendant les mi-temps !

001_INDIENS002Le Guatemala ; deux cultures, deux sociétés. D'une part, les métis qui vivent principalement dans les villes et possèdent la majorité des richesses (2% des familles possèdent 72% des terres), de l'autre, les indiens, marginalisés depuis la colonisation. C'est le pays d'Amérique latine qui compte le plus de descendants des  civilisations précolombiennes. Beaucoup d'entre eux parlent encore leur langue d'origine Maya, faute de scolarité.

Premier arrêt à Quirigua, la petite cité Maya perdue au milieu des bananeraies qui fut la vassale de Copán, la grande cité Maya du Hondura1_QUIRIGUAs.

1_1_QUIRIGUA

La plupart des stèles, dont la plus haute qui mesure 10,60m (la plus haute du monde maya), furent érigées sous le règne de  K'ak' Tiliw Chan Yo'at (Cauac-Ciel ; 725-784) et sculptées à son image. Durant la guerre qui l'opposa à son ancien suzerain en 737, il s'empara de Lapin-18, le roi de Copán, puis le fit décapiter.

3_PIERRE_ZOO3_1_PIERRE_ZOOLa pierre zoomorphe P, cinq tonnes de granit sculpté, est, d'après l'archéologue que nous avons rencontré sur le terrain, la plus intéressante de tous les sites Maya. Les gravures et les cartouches renseignent sur la mythologie du peuple Maya.

La petite bourgade de Rio Dulce est située à l'entrée du lac Izabal qui communique avec l'océan Atlantique. La plupart des touristes sont  des marins qui naviguent dans les Caraïbes et qui viennent mettre leurs bateaux à l'abri pendant la saison des ouragans. U4_ANDRE_MIRn couple de Français nous a même donné des nouvelles de notre copain Albert qui navigue dans les Caraïbes. Il devrait arriver à Belize city d'ici quelques jours.

Nous retrouvons André et Mireille avec qui nous avions rendez-vous. Eux descendent vers le sud alors que notre voisin Italien avec son gros Ivéco, remonte comme nous vers le nord.

Mercredi 26 mai 2010

La cour d'hôtel qui sert de camping est bruyante, boueuse et trop petite, aussi préférons nous rejoindre la Finca Ixobel, un refuge bohème avec un vaste camping verdoyant. De nombreuses activités sont proposées, mais la saison des pluies n'invite pas à la randonnée !

5_VASTE_CAMP5_1En fin de journée, juste avant l' orage, nous subissons une "attaque" de termites. On a juste le temps de fermer les moustiquaires avant que ces milliers d'insectes aux ailes très fines n'envahissent notre "casa rodante" (maison roulante = camping-car en espagnol).

6_TERMITES6_1_FLORES.
La petite ville de Florès, reliée par un pont à la terre ferme, est installée sur une île du lac Peten Itza, au centre du monde Maya. Il y règne une ambiance de vacances et son côté nonchalant en fait une étape agréable sur la route de Tikal.

7_G_PYRAMIDESC'est vers 700 Av. J.C. que les premiers Mayas s'installèrent dans cette région, probablement à cause de l'abondance du silex qui permettait de fabriquer les massues, les pointes de lances et de flèches et les couteaux.

On recense plus 1200 sites Mayas dans la région, mais Tikal fut la plus grande cité Maya du nord du Guatemala.

8_G_PYRAMIDES

On pense que dès 200 Av. J.C. il y avait des constructions à caractère cérémoniel. Mais les Mayas ne cessent de construire de gigantesques pyramides qui intègrent ou recouvrent les anciennes structures.  Au fils du temps, Tikal devient un centre religieux  et une cité active qui commerce avec les régions côtières.

10_COATI10_1Même si Tikal intègre la plus haute pyramide Maya (65 m), ce qui impressionne le plus, c'est sa situation au cœur de la jungle, la vraie, celle où vivent les singes araignées, les jaguars, les coatis et une multitude d'oiseaux tropicaux qui jacassent sans arrêt.

11_JUNGLE11_1_ESCALADEAprès un jour et demi de marche à travers la jungle sur les sentiers qui relient les différents sites, l'escalade de nombreux temples aux marches gigantesques, nous partons nous reposer sur les bords du lac Peten Itza sur la route du Belize. Malheureusement,

une pluie persistante ne nous invite pas à la baignade.

Bilan partiel : séjour de 6 jours, dépenses 220 €.

Parcours de 600 kms, cumulé : 54000 kms

Le 30 mai 2010, le voyage se poursuit au Belize et au Mexique, mais après un retour en France, nous continuerons la visite de ce pays.

.

9_G_COEUR_JUNGLE

Posté par claudemonique à 02:41 - - Permalien [#]